James Casebere, biographie & galerie - ARTEFIELDS
james-casebere_photography_staged-photography_conceptual-art

James Casebere, biographie & galerie

Article publié par Thierry Grizard le 11 janvier 2020

James Casebere est un photographe plasticien américain qui à travers des maquettes architecturales donne une vision abstraite d'un réel possible.

James Casebere est un photographe plasticien qui s’inscrit dans la démarche d’un Thomas Demand et la Photographie Objective allemande, tout du moins dans la forme sinon le projet. En effet, alors que les artistes issus de l’Ecole de Düsseldorf adoptent avant tout une approche critique à l’égard des « mediums » de la représentation du réel, en particulier la photographie, James Casebere se situe davantage dans la fascination pour la représentation architecturale. En ceci il rejoint quelque peu la Staged Photography initiée par Jeff Wall qui reconstitue en studio ou en extérieur des fragments du réel associés la plupart du temps à des représentations empruntées aux arts plastiques. James Casebere n’en retient toutefois que l’écart produit par la mise en scène quasi cinématographique.

Chez le photographe américain à l’inverse des photographes allemands il n’y a que peu de relations avec le réel sociologique, matériel ou la mise en forme du réel dans le discours médiatique. La part sémiotique de l’image photographique ne l’intéresse pas en premier lieu.

James Casebere ne se penche que sur le bâti inspiré du réel ou imaginaire. La maquette d’architecture est la réalisation anticipatrice d’un projet, d’une conception de l’habitat ou de l’urbanisme. Elle a pour particularité de ne pas être mimétique mais conceptuelle, elle exhibe des fonctions et des possibles. L’observateur d’une maquette architecturale ne voit pas une reproduction mais une simulation. Elle n’est pas réelle mais virtuelle.

C’est cet entre-deux, entre la réalité matérielle future et le concept représenté dans sa possible réalisation qui fascine avant toute chose le plasticien américain.

La maquette photographiée dans sa réalité projective et « miniaturisée » est le lieu parfait de la rêverie et du glissement entre l’idée des choses, ainsi que la chose elle-même.

La déambulation architecturale « dans » une maquette est à l’image de la visite d’un dieu qui observe un réel possible, utopique ou dystopique. C’est la préoccupation centrale de James Casebere, d’autant qu’il y associe l’apport des heures d’un jour et d’une nuit artificiels reproduits en studio.

James Casebere est le démiurge d’un monde miniature qui n’existe qu’à l’état d’ébauche, qu’il construit ex nihilo et qu’il porte au jour en l’éclairant pour le parcourir, non pas à hauteur d’œil, mais en surplomb.

James Casebere, Galerie Daniel Templon

On the water’s edge

Médium

Photographie

Nationalité Etats Unis
Date de naissance 1953
Galeries

Galerie Templon

Second MarchéOui

James Casebere : œuvres (sélection)

james-casebere_hotography_staged-photography_conceptual-art.012

Image 1 parmi 18