Anselm Kiefer, la peinture processus et au-delà

Anselm Kiefer, le déclare lui même, est un peintre post-romantique, son oeuvre se veut totale,  voire cosmogonique au point que sa peinture a dépassé le support de la toile qui fait partie d'un processus physique, alchimique, quasi géologique, plus large. Anselm Kiefer ne "peint" en quelque sorte, ou plutôt ne travaille, qu'une seule surface qui est un pan isolé d'une métamorphose perpétuelle de la matière et l'imaginaire alimentée par l'Histoire, ainsi qu'une culture syncrétique qui va de la poésie allemande à la relecture du Talmud et l'alchimie.

Anselm Kiefer en résonance au couvent de La Tourette

anselm-kiefer_couvent-tourette_art-exhibition_2019

Anselm Kiefer revient 53 ans après au couvent de La Tourette pour y exposer une trentaine d’oeuvres qui s’y incrivent parfaitement entre béton et lumière

Anselm Kiefer et Rodin confrontation

anselm kiefer, rodin, musée rodin, exposition, france, paris, 2017

La rétrospective au Centre Pompidou consacrée à Anselm Kiefer était monumentale par la contenu, évidemment, mais aussi la quantité de pièces exposées et l’exhaustivité touchant la durée d’une carrière couvrant de nombreuses décennies.

Gerhard Richter vs Anselm Kiefer

gerhard-richter,art-contemporain,photography,atlas,painting,photo-painting,hyperrealism

Anselm Kiefer « vu » par Gerhard Richter ! Du « décor de théâtre grandiloquent » ? Gerhard Richter: « Exposition Kiefer. Ces prétendus tableaux. Ce n’est pas de la peinture. Il leur manque l’essentiel, et même si, d’emblée, ils ont la fascination choquante du macabre, au bout d’un certain temps, ces « tableaux » expriment ce qu’ils sont réellement : une substance…

Rétrospective Anselm Kiefer au Centre Pompidou

anselm-kiefer_art-exhibition_paintings_pompidou-center

Pour Anselm Kiefer la peinture est avant tout le moyen organique d’ouvrir un espace de questionnement dans la matière picturale. A voir au Centre Pompidou.

Anselm Kiefer Osiris et Isis cosmogonie

Anselm-Kiefer, osiris, isis, centre-pompidou, 2016

Anselm Kiefer, images d’une cosmogonie ANSELM KIEFER, une des cosmogonies présentées par l’artiste: Osiris und Isis. Anselm Kiefer, dans le cadre de la grande rétrospective que le Centre Pompidou lui consacre, nous confronte à de très mystérieuses cosmogonies qui sont à la fois pétries de savoir et d’interrogations très profondes mais aussi pleines d’une présence…

Anselm Kiefer, Centre Pompidou 2016, images d'expo

Anselm Kiefer avant d'être peintre est poète il pratique les images comme les éléments alchimiques d'un creuset propre à générer des récits de la dimension des mythes.

La rétrospective organisée en 2016 par le Centre Georges Pompidou en raison de ses dimensions et sa richesse permettait de comprendre le caractère processuel et narratif du travail du peintre poète allemand. Le récit sur les origines et les fins engendre et initie l'alchimie visuelle qui outrepasse le cadre du tableau, lequel se mue en tablette organique où le temps, l'histoire, les mythes et l’idiosyncrasie du peintre laissent des traces enchevêtrées.

Catalogue de l'exposition de la rétrospective consacrée à Anselm Kiefer au Centre Georges Pompidou, 2015/2016