Christie's photographies du 19° et 20° - ARTEFIELDS
ROBERT MAPPLETHORPE, White Gauze, 1984, christies, auction

Christie’s photographies du 19° et 20°

Article publié par Thierry Grizard le 9 novembre 2017

Christie’s Paris, 143 photographies de grande qualité aux enchères Durant la semaine du salon Paris Photo la capitale connait une véritable euphorie photographique dont quelques ventes aux enchères assez remarquables quant à la qualité des lots. Chez Christie’s, dans ce climat d’effervescence photographique, aura lieu le 10 novembre 2017, la vente de 143 photographies du …

Christie’s Paris, 143 photographies de grande qualité aux enchères

Durant la semaine du salon Paris Photo la capitale connait une véritable euphorie photographique dont quelques ventes aux enchères assez remarquables quant à la qualité des lots.

Chez Christie’s, dans ce climat d’effervescence photographique, aura lieu le 10 novembre 2017, la vente de 143 photographies du XIX° et XX° siècles aux estimations abordables dont quelques perles à des montants nettement plus élevés, notamment un tirage de László Moholy-nagy: « Photogramme, Dessau », 1925, estimé entre 120 000 euros et 180 000 euros.

Ces enchères sont composées, entre autres,  de la dispersion d’une partie de la collection Albert Skira fondateur des deux revues surréalistes « Minotaure » (dirigée par Breton et Eluard) et « Labyrinthe », et de la collection Voja Mitrovic tireur réputé de l’Agence Picto.

Parmi d’autres photographes on trouve dans cette session: Joseph Sudek (12 épreuves), Léo Malet, Man Ray, Robert Mapplethorpe (7 épreuves), René Burri, Brassaï (22 épreuves), Bill Brandt, Manuel Alvarez Bravo, Henri Cartier-Bresson (8 épreuves), Edouard Boubat, Sebastião Salgado, Josef Koudelka, Robert Doisneau…


Dans le registre de la photographie plasticienne on peut remarquer:

Hiroshi Sugimoto « Radio City Music Hall, New York, 1978 » et « Cabot Street Cinema, Mass, 1978 », estimés entre 12 000 et 18 000 €.

HIROSHI SUGIMOTO, Radio City Music Hall, New York, 1978
© Hiroshi Sugimoto.

Candida Höfer « Teatro Olimpico Vicenza II, 2010 », estimé entre 20 000 et 25 000 euros.

CANDIDA HÖFER Teatro Olimpico Vicenza II, 2010
© Candida Höfer.

Christie’s | Photographies

Le 10 novembre 2017, Paris

A voir aussi