Anna di Prospero autoportrait en ville

Accueil » Photographie » Anna di Prospero autoportrait en ville | Par Thierry Grizard, publié le 10 juin 2017, modifié le 23 janvier 2019

Anna di Prospero héritière de Francesca Woodman ?

 

anna di prospero, photgraphy

© Anna di Prospero.

Anna di Prospero (née à Rome en 1987) est une jeune photographe qui tient une sorte de journal intime sous forme de "selfies" très graphiques et visuellement élaborés.

Ce n’est pas en soi une démarche particulièrement originale à ceci près que la photographe italienne fait preuve d’un talent certain pour la composition et l’impact visuel.

Toutefois quand on prend le temps d’analyser le pouvoir de séduction de ces images on comprend rapidement que l’originalité de ce travail repose sur une forme de spontanéité octroyant à la démarche un supplement d'authenticité.

On trouve chez Anna di Prospero quelque chose de commun avec une de ses devancières: Francesca Woodman (voir notre article ici). En effet, il y a quelques similitudes: la rapidité d’exécution, le dépouillement visuel, le rapport à l’identité à travers la mise en scène du corps, entre autres choses.

anna di prospero, photography

© Anna di Prospero.

Alors que le "selfie" ou le portrait en situation est avant tout marqué par la relation aux autres et une certaine irréflexion, les autoportraits "in situ" de la plasticienne italienne relève plutôt d’une forme de meditation par rupture. Comme chez Francesca Woodman Anna di Prospero cherche à ouvrir des failles dans le réel:
- Soit par le décalage: la nudité en public ou le mouvement en opposition à la rigidité de l’architecture.
- Soit par l’étrangeté, l’incongru.

Mais ce qui procure au final une réelle valeur à cette œuvre c’est l’impression d’authenticité découlant de l’apparente spontanéité des clichés, mais également de l’engagement physique et intime. Il y a comme chez Woodman un effet de jeunesse, de fraîcheur qui est très séduisant.

Francesca Woodman renaît donc à l’ère d’Instagram sous les traits d’une jeune femme italienne, vive et téméraire.

Anna di Prospero, photography

© Anna di Prospero.

Le site de l'artiste.


Liens connexes:

A voir Aussi

coco-capitan_mep_2019_photography

Coco Capitan, “busy living” à la MEP

Coco Capitan est une jeune photographe plasticienne au succès fulgurant, à 27 ans tout juste, une importante rétrospective lui est consacrée à la Maison Européenne de la Photographie, intitulée “Busy Living”.

ren-hang_mep_paris_2019_photography

Ren Hang et Ryan McGinley, un soupçon de plagiat !

Ren Hang le très fameux photographe poète chinois voit son originalité proclamée remise en cause par un amateur averti.

alex-majoli_le-bal_scene_photography

Alex Majoli, un photojournaliste baroque

Alex Majoli est un photojournaliste eminent de l’agence Magnum, depuis 8 années il parcourt le monde pour en donner une autre image, profondement théâtrale.

ren-hang_photography_solo-show_mep

Ren Hang, des signes de l’amour

Ren Hang plus qu’un photographe est un poete visuel qui compose en images des jeux de mots ou de signes. Il procède par collages, collisions et inversions.

nan-goldin_valerie_phillips_auctions

Photographs, Phillips auction

Photographs New Yorks auction, une vente aux enchère qui s’annonce exceptionnelle

Trine Søndergaard, photographier le silence

Trine Søndergaard est une photographe danoise qui dépeint le silence. Elle capture des paysages comme des portraits et réalise des portraits tels des paysages. Elle tente de rendre dans l’absence ce qu’il y a de présence.

Pin It on Pinterest

Share This