Dossier : la photographie objective - ARTEFIELDS

Les grands noms de la Photographie Objective

ursula-schulz-dornburg_solo-show_mep_paris_2020

Ursula Schulz-Dornburg, photographe des périphéries

Ursula Schulz-Dornburg est exposée à la MEP dans le cadre d’une importante rétrospective permettant de découvrir une photographie des confins et lisières.

nouvelle-vision_nicephore-niepce-museum_group-show_2019

La Nouvelle Vision des années 20 & 30

La Nouvelle Vision est un mouvement qui après la noirceur de l’expressionnisme et la négativité du Dadaisme poursuit avec optimisme la réaction moderniste.

raphael-dallaporta_niepce_photography

Raphaël Dallaporta, Les évidences vacillantes de la photographie

Raphael Dallaporta est un photographe qui documente en subvertissant le médium photographique pour se livrer à une réflexion plus générale sur le monde.

thomas-demand,photography

Thomas Demand, de l’architecture des images

Thomas Demand est une sorte architecte plasticien qui réalise des maquettes à partir d’images d’archives pour les réduire à leur seule géométrie abstraite.

thomas-struth,nasa,photography,allemagne,photographie-objective

Thomas Struth ou la photographie de la banalité

Thomas Struth est un des représentants majeurs de la Photographie Objective allemande il se caractérise par une photographie suscitant d’étranges décalages.

albert-renger-patzsch _photographer

Albert Renger-Patzsch, « Les Choses »

Albert Renger-Patzsch est un des représentants les plus importants de la Nouvelle Objectivité qui permit à la photographie de se libérer définitivement de l'emprise picturale.

thomas-ruff-photography

Thomas Ruff L’image photographique n’est-elle qu’un simulacre ?

Thomas Ruff cherche par son travail de mise hors contexte, son analyse des procédés propres à la photographie à montrer qu’il n’y a pas de « réalité réelle ».

andreas-gursky-photography-dusseldorf

Andreas Gursky le vertige du réel

Le sublime désenchanté Andreas Gursky, qui est historiquement affilié à la photographie objective allemande et l’Ecole de Düsseldorf, est formellement assez proche de ce courant mais sur le fond il se rapproche davantage d’une certaine forme de romantisme en particulier s’agissant du sentiment du sublime. En effet, chez le photographe allemand tout est gigantesque, écrasant, …

Andreas Gursky le vertige du réel Lire la suite »