Tony Cragg, archéologue du présent et au-delà

Accueil » Article de fond » Tony Cragg, archéologue du présent et au-delà | Par Thierry Grizard, publié le 21 juin 2015, modifié le 1 janvier 2019

Accumulations, agrégations et hybridations

Tony Cragg (1949) figure majeure de la sculpture contemporaine, est un sculpteur britannique vivant en Allemagne et occupant le poste de recteur à la prestigieuse Académie des beaux-arts de Düsseldorf depuis 2009. Avant de se consacrer à la sculpture il suivit une formation scientifique ce qui eut une grande influence sur l'ensemble de son travail. Le travail de Tony Cragg s'inscrit dans l'héritage des néo-dada.

Il commence par utiliser comme matériaux de ses sculptures des objets banals, des rebuts de l'ère de consommation de masse, en général dans des compositions colorées et souvent figuratives _ évoquant parfois  les papiers découpés de Matisse_ mais procédant par typologie et similitude à l'instar d'un tri presque scientifique, une archéologie du quotidien.

tony-cragg, sculpture, neo-dada


tony-cragg, sculpture, neo-dada, matisse

Cependant, après une période figurative et cette "archéologie" du quotidien l’œuvre de Tony Cragg est devenue plus abstraite composée essentiellement d'accumulations de volutes et de strates aboutissant à des formes très organiques où l’on peut voir l’héritage de sa formation scientifique dans l’aspect gordien, quasi magmatique. Ces formes paraissant presque comme produites par une formule mathématique.

tony-cragg, sculpture, neo-dada, organic


tony-cragg, sculpture, neo-dada, organic

TonyCragg passe donc d'une "archéologie du quotidien" à une « archéologie uchronique » au sens étymologique, c'est à dire une archéologie d’un non-temps, d’un temps qui n’existe pas ou alternatif.


A voir aussi:

A voir Aussi

david-lefebvre_painting_landscape

David Lefebvre le néo réalisme 2.0

David Lefebvre est en apparence un peintre de paysage mais de paysages entropiques contaminés par le scepticisme concernant la représentation et les jeux discursifs innombrables de la figuration postérieure aux avant-gardes et le Pop Art.

francois-malingrey_painting_courbet_Ornans

François Malingrëy, un nouveau réalisme ?

François Malingrëy est un jeune artiste français qui manipule les codes du réalisme et de l’iconographie de la peinture classique, notamment dans le registre religieux, pour dresser des portraits individuels ou de groupe qui, en réalité, n’en sont pas si ce n’est qu’ils rassemblent d’étranges “figures” catatoniques.

claire-tabouret_fondation-lambert_painting

Claire Tabouret portrait de groupe en altérité

Claire Tabouret expose à la Collection Lambert en Avignon en revenant avec des œuvres récentes et un peu moins sur le thème de l’enfance dont elle dresse des portraits de groupes paradoxaux.

vivian-maier-street-photography-selfportrait

Vivian Maier entre ombres et miroirs

Vivian Maier, de manière posthume, est passée en quelques années de l’anonymat total à celui de figure centrale de la Street Photography, pourtant ce rattachement ne rend compte que d’une partie de son oeuvre très variée et souvent paradoxale, exactement telle qu’elle fut de son vivant.

mark-manders-sculpture

Mark Manders, Self-portrait as a building

Mark Manders est un plasticien sculpteur néerlandais qui met en scène d’étranges personnages de glaise qu’il dissèque, sectionne, hybride mais qui demeurent pourtant impassibles. L’artiste les considère comme des autoportraits.

jenny-saville-george-economou-collection

Jenny Saville, du corps féminin à l’origine du monde

Jenny Saville, La monumentalité des chairs Jenny Saville (née en 1970), est une artiste peintre d’origine écossaise. Dès ses débuts elle a été suivi comme…

Pin It on Pinterest

Share This