Skip to content
ARTEFIELDS, magazine d'art & photographie

Haenyo femmes de la mer

HAENYO | « femme de la mer ». Centre culturel coréen Une exposition du travail photographique de Joon Choi, (un photographe qui se consacre habituellement à la publicité), sur les fameuses pêcheuses en apnée coréennes. Elles sont une des très rares illustrations vivantes d’une structure sociale de type matriarcale propre ici à la province de…

Accueil » exposition » Haenyo femmes de la mer

HAENYO | « femme de la mer ». Centre culturel coréen

Une exposition du travail photographique de Joon Choi, (un photographe qui se consacre habituellement à la publicité), sur les fameuses pêcheuses en apnée coréennes. Elles sont une des très rares illustrations vivantes d’une structure sociale de type matriarcale propre ici à la province de Jeju-do en Corée du sud. Matriarcat d’autant plus étonnant qu’il est récent et comme le précise le communiqué de presse dans une société “confucianiste” plutôt phallocentrique. Le pouvoir en place tenta d’ailleurs d’interdire la plongée en apnée dans cette région en raison de la nudité des femmes à l’époque. Cette activité disparait néanmoins en raison du développement du tourisme, de ce fait la majorité des dernières Haenyo a plus de cinquante ans.  

Haenyo, korea, photgraphy, diving, exhibition, joon-choi, Jeju-do
©Joon Choi. Courtesy Centre Culturel Coréen.

Communiqué de presse:Dès le réveil, son regard se dirige vers la mer et se pose sur les vagues. Peu importe qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, tant que celles-ci ne sont pas trop hautes, elle ira plonger dans l’eau pour y accomplir son labeur. Son nom, Haenyo, signifie littéralement « femme de la mer » et désigne les plongeuses de l’étonnante île de Jeju, située dans l’extrême Sud de la Corée…Les Haenyo partent à la mer par marée haute et reviennent à terre à marée basse, après avoir plongé durant plusieurs heures et récolté des produits de la mer qui font vivre leurs familles : haliotis, conques, etc. Ce sont des plongeuses expérimentées, connues pour être capables de retenir leur souffle pendant plus de deux minutes et de descendre à des profondeurs de plus de vingt mètres, malgré la houle, les courants, les requins et les méduses…Fasciné par ces femmes exceptionnelles à l’esprit combatif, Joon Choi, photographe à succès qui était surtout connu dans le domaine de la publicité, s’est intéressé un jour à la vie des Haenyo. Et cette rencontre a été si marquante, qu’il a passé une année entière à les photographier. Il faut dire qu’il s’agit de femmes très énergiques et singulières, véritables chefs de famille (une exception dans une Corée confucianiste !), élevant leurs enfants et assurant le plus souvent la subsistance du foyer.L’exposition retrace, à travers une magnifique série de photographies – portraits de Haenyo et paysages de Jeju réalisés par Joon Choi -, l’histoire et le parcours de ces femmes courageuses au destin peu ordinaire qui doivent, pour faire vivre leur famille, affronter chaque jour les dangers de la mer.Après avoir étudié la photographie à l’Université Chung-Ang de Séoul, puis à l’Université Nihon de Tokyo, Joon Choi part travailler à New York dans la publicité en tant que photographe professionnel et commence à se faire un nom. Après son retour en Corée en 1988, il va y devenir l’un des meilleurs photographes du secteur publicitaire. A partir de 1995, il se spécialise dans la réalisation de portraits. C’est alors, après 40 ans de carrière, qu’il découvre enfin les Haenyo, sujet auquel il va consacrer sa vie de photographe.


HAENYO | « femme de la mer ».

Centre Culturel Coréen.

Du 22 avril au 13 mai 2015.


Voir aussi:


Newsletter

anselm-kiefer_couvent-tourette_art-exhibition_2019

Anselm Kiefer en résonance au couvent de La Tourette

Anselm Kiefer revient 53 ans après au couvent de La Tourette pour y exposer une trentaine d’oeuvres qui s’y incrivent parfaitement entre béton et lumière

sally-mann_photography_jeu-de-paume_solo-show_2019

Sally Mann au musée du Jeu de Paume. A thousand crossings

Sally Mann expose au musée du Jeu de Paume depuis le 18 juin 2019. Il s’agit là de la plus grande rétrospective consacrée à la photographe américaine en France. L’exposition a pour centre d’intérêt la relation de Sally Mann au Sud des États des Unis. Le grand mérite de cette focalisation est de pointer le cœur de l’oeuvre de Sally Mann.

cindy-sherman_photography_picture-generation

Cindy Sherman The Picture Generation

Cindy Sherman, la représentante la plus fameuse de la Picture Generation avec Richard Prince, a fondé tout son travail sur le travestissement et les simulacres, en portant des masques parodiques elle tente de montrer ce qui se cache derrière eux.

rinus-van-de-velde_the-villagers_tim-van-laere_2019

Rinus Van de Velde l’écriture figurative

Rinus Van de Velde est un jeune artiste belge qui pratique une peinture autobiographique fictionnelle sous la forme d’une écriture figurative aussi étourdissante qu’un rêve éveillé effréné. Avec la série « The Villagers » Rinus Van de Velde expérimente la couleur dans une ambiance sarcastique de roman photo.

jeremy-liron_paintings_contemprary-art

Jeremy Liron les géométries venteuses

Jeremy Liron est un jeune artiste peintre français qui construit à partir de paysages urbains soumis à la lumière abrupte du sud de la France une élégie picturale.

chiharu shiota, contemporary art, installation, galerie art, art, daniel templon, japon, artiste, plasticien, performance, memory, shiota, bon marche

Chiharu Shiota simplicité et évidence

Shiharu Shiota est une artiste japonaise qui tisse les fils de la mémoire et de l’intersubjectivité, elle remplit les lieux des fragiles traces laissé sur le temps.

Scroll To Top