Skip to content
ARTEFIELDS, magazine d'art & photographie

Alberto Giacometti & Sade à l’Institut Giacometti

L'institut Giacometti expose une quarantaine d’œuvres surréaliste du sculpteur Alberto Giacometti sur le thème de son rapport à Sade et au désir. 21 novembre 2019 – 9 février 2020

Accueil » exposition » Alberto Giacometti & Sade à l’Institut Giacometti

Alberto Giacometti ,  » Cruels objets du désir »

alberto-giacometti_institut-giacometti_art-exhibition_paris_2019

 

L’institut Giacometti consacre une exposition à la période surréaliste du sculpteur, notamment autour de la redécouverte par les surréalistes de Sade qu’ils ont contribué à réhabiliter en l’exhumant du purgatoire où il gisait.
Les pièces exposées, une quarantaine d’œuvres datent des années allant de 1929 à 1934.
A cette époque Alberto Giacometti réalise des « objets à fonctionnement symbolique » qui évoquent la littérature sadienne qu’André Breton vient de lui faire découvrir. L’artiste est enthousiaste et y voit une illustration possible de sa manière conflictuelle de considérer la relation homme/femme, d’autant plus qu’il traverse alors une période dépressive associée à la perte de son père et les difficultés pécuniaires.
Ces sculptures sont tels des mécanismes cruels du désir sous sa forme la plus contenue et acérée. Des objets allusifs se combinent à travers des mécaniques de soumission et de domination.

« Très jeune, déjà, je pensais qu’entre homme et femme il ne pouvait y avoir qu’incompatibilité, guerre, violence. » _Alberto Giacometti, interview avec Jean Clay, 1963.

A voir aussi


« Cruels objets du désir Giacometti / sade », Alberto Giacometti

Institut Giacometti

21 novembre 2019 – 9 février 2020

Newsletter

Scroll To Top