Richard Estes

Accueil » Art moderne » Richard Estes | Par Thierry Grizard, publié le 19 septembre 2015, modifié le 26 janvier 2019

Hyperréalisme et l'interrogation de la véracité de toute "imitation"

« Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image » -Jean-Luc Godard.

Ce qu'il a de si fascinant dans l'hyperréalisme jusqu'aux derniers prolongements dans la sculpture et la photographie objective, c'est la mise en évidence de l'aporie de toute représentation. De même qu'il n'y a plus en science d'observation sans interaction, les artistes contemporains ne cessent de se confronter au problème de ce que pourrait être une représentation juste. Paradoxalement, les artistes de la renaissance assumaient, sans difficulté, la théâtralité de toute figuration, et ne cessaient d'en jouer sous le couvert d'un mimétisme se perfectionnant constamment. Certains artistes telle que Cindy Sherman ou Thomas Demand explorent avec jubilation la circularité de ce débat déjà soulevé par Socrate, il y a 25 siècles.

En savoir plus.


 

richard-estes_plaza_hyperrealism.001


A lire aussi:

Pin It on Pinterest

Share This