Art contemporain et ironie

Accueil » Art moderne » pop art » Art contemporain et ironie | Par Thierry Grizard, publié le 22 mars 2015, modifié le 4 janvier 2019

Art contemporain et modernité l'ironie comme moteur


Dans l'art contemporain et l'art moderne une des dimensions essentielles est la part critique et en particulier le caractère ironique de l'analyse adoptée par de très nombreux artistes. L’ironie est dans l’art tout aussi bien une critique sociale et des conventions qu’une mise en cause de l’art lui-même.

 

Dada

ou la négation des valeurs, des conventions, y compris dans l'art. Nihilisme, bouffonnerie et création débridée sont à l'œuvre. Ce sont les origines de l'art moderne et contemporain.

Dada apparaît pour la première fois dans l'unique numéro de la revue Cabaret Voltaire publiée en mai 1916. Il est à l’origine de l’art moderne et contemporain. Le Dadaïsme introduit dans l’art sa propre mise en cause en invitant à revoir les catégories esthétiques et le sens même du beau.

art, ironie, pop art

Raoul HAUSMANN, ABCD, 1923-1924, Photomontage et collage

art, ironie, pop art

Marcel Janco

 
 

Marcel Duchamp, le maître de l’ironie et la sortie de "l’art rétinien"

 

 
art, ironie, pop art

Marcel Duchamp, Roue de bicyclette (1913).


 
art, ironie, pop art

Marcel Duchamp, Fontaine (1917) signé « R. Mutt ».

 

Les successeurs de Duchamp et les prémices du Pop-Art :

Robert Rauschenberg | Mass media, consumérisme, et “combine-paintings”.

Grand admirateur de Marcel Duchamp et en

réaction à l’expressionnisme abstrait, Rauschenberg commence dans les années 1950 à assembler des objets hétéroclites, supprime le fond et va jusqu'à utiliser la photographie, la lithographie, etc. en général dans une intention ironique mais aussi critique de la culture consumériste.

art, ironie, pop art

 

Jasper Jones | Détournement des icônes et des images de la culture populaire

 
art, ironie, pop art

Jasper Jones.


 
art, ironie, pop art

Jasper Jones.

 

Le Pop-Art : Andy Warhol, itération, reproduction et distance ironique

 

art, ironie, pop art

Andy Warhol.


 

Claes Oldenburg ou les objets populaires manufacturées portés à l’échelle de la dérision

art, ironie, pop art

Claes Oldenburg.

art, ironie, pop art

Claes Oldenburg.

Roy Lichtenstein ou l'impression XXL et le signifié réduit au "dot"

Le pop-art n'est "pas une peinture américaine, mais une peinture industrielle ». Roy Lichtenstein.
 
 
art, ironie, pop art

Roy Lichtenstein.

 
 

Les enfants plus ou moins lointains du pop-art et l'ironie

Maurizio Cattelan ,

provocation et auto-dérision, mais également artiste à la retraite  puisque depuis sa rétrospective au Guggenheim de New York en 2011, il a déclaré ne plus avoir rien à dire. Une attitude qui est digne des Dadaïstes.

art, ironie, pop art

Maurizio Cattelan.

art, ironie, pop art

Maurizio Cattelan.

Wim Delvoye du tatouage à la production du cloaque

art, ironie, pop art

Wim Delvoye. Le cochon tribal !

art, ironie, pop art

Wim Delvoye. La machine à déféquer trônant fièrement dans une galerie d'art.

 
 

la Chine, dada et les réalistes cyniques: un fou rire sarcastique inquiétant et dérisoire


Yue Minjun

art, ironie, pop art

Yue Minjun. Le rire tragique et dérisoire face aux coercitions politiques et sociales.

Wang Guangyi et le "Political Pop Art" où les codes de la culture occidentale sont passés à la sauce Campbells façon réalisme socialiste

art, ironie, pop art

Wang Guangyi. Qui récupère qui, le capitalisme ou le socialisme consumériste ?

 

A lire aussi :


© Les artistes.

A voir Aussi

bauhaus_art-history_modern-art_art_school

Le Bauhaus – de quoi s’agit-il, au juste ?

Cent ans après l’ouverture du Bauhaus, cette école inscrite durablement dans l’histoire socio-culturelle, son apport créatif reste toujours bien présent non seulement en Allemagne, mais aussi dans le monde entier. À cette occasion, deux nouveaux musées dédiés au Bauhaus ouvrent leurs portes. Le Bauhaus Museum Weimar expose la plus ancienne collection des créations issues des ateliers de l’école. À partir du 9 septembre 2019, le Bauhaus Museum Dessau propose aux visiteurs d’étudier la conception des produits. « Notre collection témoigne surtout du quotidien de l’école d’art », explique la directrice du futur musée, Claudia Perren. Sous le titre « Versuchsstätte Bauhaus » (« Le Bauhaus, site d’essai »), le musée présentera l’histoire des grands classiques du Bauhaus, à travers des prototypes et des dessins.

michael-ackerman_photography_solo-show_camera-obscura-gallery_paris_2019

Michael Ackerman, la photographie à fleur de peau

Michael Ackerman est un “street photographer” bien particulier puisque ce qu'il glane n'est rien d'autre que des instantanés d'états émotionnels. De la Street Photography des affects.

sally-mann_photography_jeu-de-paume_solo-show_2019

Sally Mann au musée du Jeu de Paume. A thousand crossings

Sally Mann expose au musée du Jeu de Paume depuis le 18 juin 2019. Il s’agit là de la plus grande rétrospective consacrée à la photographe américaine en France. L’exposition a pour centre d’intérêt la relation de Sally Mann au Sud des États des Unis. Le grand mérite de cette focalisation est de pointer le cœur de l'oeuvre de Sally Mann.

henry-wessel_street-photography_dark-thread_mep

Henry Wessel, photographie et déambulations californiennes

Henry Wessel est un photographe de rue, il divaguait avec son Leica se disposant au hasard, puis revenu au studio un long travail de maturation, parfois de plusieurs années, commençait, une sorte de récollection où la photographie se révèle dans sa véritable singularité. Le photographe californien créait donc a posteriori des ensembles dont il finissait par déceler l’agencement formel propice à de nouveaux récits totalement étrangers à la prise de vue initiale.

hicham-berrada_installation_chimestry

Hicham Berrada, paysages entropiques et peinture alchimique

Hicham Berrada se présente comme peintre, un peintre alchimiste qui crée ex nihilo des paysages fantastiques à partir de réactions physiques et chimiques plus ou moins complexes.

raphael-dallaporta_niepce_photography

Raphaël Dallaporta, Les évidences vacillantes de la photographie

Raphael Dallaporta est un photographe qui sous des dehors de documentaliste nous livre à la fois des faits, mais aussi une critique très élaborée et subtile du médium photographique et de l’image en général. Il glisse en outre constamment dans ses images une réflexion mélancolique sur le devenir, la vie, l’histoire et la violence. La plupart de ses inventaires sont tels des vanités.

Pin It on Pinterest

Share This