Wang Keping, Galerie Zürcher, paris

Accueil » art contemporain » Wang Keping, Galerie Zürcher, paris

Wang Keping, exposition personnelle Wang Keping le fondateur du groupe d’artistes chinois Xing-Xing (Les Etoiles) fait l’objet d’une exposition personnelle à la galerie Zürcher, Paris. Wang Keping est surtout un sculpteur sur bois, qui tente d’exprimer en réaction à l’esthétique du Réalisme Socialiste la réalité intime de l’individu à travers des formes sensuelles, parfois érotiques,…

Wang Keping, exposition personnelle

Wang Keping le fondateur du groupe d’artistes chinois Xing-Xing (Les Etoiles) fait l’objet d’une exposition personnelle à la galerie Zürcher, Paris.

wang-keping, solo-show, exhibition, sculpture, xing-xing, les-etoiles, chine, galrie-zurcher, paris, france, 2016
©Wang Keping. Courtesy galerie Zürcher, Paris.

Wang Keping est surtout un sculpteur sur bois, qui tente d’exprimer en réaction à l’esthétique du Réalisme Socialiste la réalité intime de l’individu à travers des formes sensuelles, parfois érotiques, qui épousent toujours la forme initiale du matériau.
Wang Keping à souvent été rapproché de Zadkine pour son utilisation du bois mais aussi pour la délicatesse et la rondeur de ses sculptures. On pourrait également le rapprocher de Henry Moore évidemment en particulier pour l’usage des pleins et des vides.
Mais ce qui caractérise le travail de Wang Keping, hormis la rondeur des formes, c’est aussi le côté tactile des œuvres. En effet, les surfaces sont la plupart du temps polies. Il y a dans chacune de ces pièces le passage de la main qui donne parfois au bois l’apparence du marbre ou de l’onyx.
Il y a dans le travail de Wang Keping une dimension proprement chinoise dans la mesure où l’élément naturel, la relation au tout est constamment mise en exergue soit par la forme imposée de la pièce de bois utilisée, soit par la mise en évidence des veinures et nœuds du bois qui soulignent à la fois l’origine organique mais aussi l’appartenance de ces totems charnels au temps, un temps long dépassant la mesure de l’individualité.
A voir à la galerie Zürcher jusqu’au 14 mai 2016.


Wang Keping.

Galerie Zürcher, paris.
Du 19 mars au 14 mai 2016.


A voir aussi:


Newsletter

piet-mondrian_modern-art_art-exhibition-marmottan-museum_2019

Piet Mondrian, un grand peintre figuratif

Piet Mondrian, la figure tutélaire de l’abstraction géométrique, a été jusqu’à la cinquantaine un peintre figuratif d’un talent exceptionnel. Il n’a d’ailleurs jamais totalement récusé la figuration, bien qu’il jugea très tôt qu’elle était impropre à rendre efficacement de ce qu’il y a d’universel dans le sensible.

maurizio-cattelan_contemporary-art

Maurizio Catellan et la banane comédienne

Maurizio Cattelan après plusieurs années d’absence fait, avec une banane, un retour tonitruant sur la scène de l’art contemporain et son marché.

peter-hujar-photography-jeu-de-paume-museum

Peter Hujar , portraits de l’underground new-yorkais

Peter Hujar est un photographe américain emblématique des années underground new-yorkaise des années 70/80. Il réalisait des portraits saisissants du temps qui glisse entre les vivants et les morts.

sally-mann_auction_christies_new-york_2019

Sally Mann au musée du Jeu de Paume. A thousand crossings

Sally Mann expose au musée du Jeu de Paume depuis le 18 juin 2019. Il s’agit là de la plus grande rétrospective consacrée à la photographe américaine en France. L’exposition a pour centre d’intérêt la relation de Sally Mann au Sud des États des Unis. Le grand mérite de cette focalisation est de pointer le cœur de l’oeuvre de Sally Mann.

tomas-saraceno_contemporary-art_antropocene

Tomàs Saraceno et les araignées du musée

Tomàs Saraceno, l’architecte plasticien, nous propose dans ses multiples projets des utopies visibles et palpables, la plupart lui sont inspirées par le monde des araignées.

cindy-sherman_photography_visual-artist

Cindy Sherman The Picture Generation

Cindy Sherman, la représentante la plus fameuse de la Picture Generation avec Richard Prince, a fondé tout son travail sur le travestissement et les simulacres, en portant des masques parodiques elle tente de montrer ce qui se cache derrière eux.