JOHN GIORNO, UGO RONDINONE, Yes we love him

Accueil » art contemporain » JOHN GIORNO, UGO RONDINONE, Yes we love him

Yes we love him   Ugo Rondinone parcourt avec ferveur, au Palais de Tokyo, l’œuvre du poète John Giorno. Ugo Rondinone a créé un parcours envoutant au Palais de Tokyo. Une « rétrospective » à la scénographie percutante qui va du journal intime géant et immersif, (dans la seconde salle), à l’intimité quasi érotique sous le regard désirant…

Yes we love him

 

Ugo Rondinone parcourt avec ferveur, au Palais de Tokyo, l’œuvre du poète John Giorno.

Ugo Rondinone a créé un parcours envoutant au Palais de Tokyo. Une « rétrospective » à la scénographie percutante qui va du journal intime géant et immersif, (dans la seconde salle), à l’intimité quasi érotique sous le regard désirant d’Andy Warhol et les poèmes « au téléphone » scandés par d’énormes typographies à la dynamique aussi pétulante qu’une réclame. C’est comme une plongée dans le courant de conscience.

Molly et John Giorno

Le parcours proposé par Ugo Rondinone fait immanquablement penser au long monologue langoureux de Molly dans Ulysse de James Joyce.

ugo rondinone, john-giorno, palais-de-tokyo, paris, 2015

Mnémosyne

Puis l’on pénètre par un réduit sombre dans les méandres de la mémoire du poète. Le parcours « Joycien » d’Ugo Rondinone débute et laisse les mots et formules du poète tapisser les immenses murs dans un patchwork onirique.

ugo-rondinone, john-giorno, palais-de-tokyo, paris, 2015

La « Mes tempes si choses » Joycienne !

Ou comment Ugo Rondinone célèbre par associations libres l’enthousiasme des années 60. Des formules elliptiques couvrent les grands panneaux pour souligner la brièveté de la vie, la force de l’amour et le pouvoir mortifères des idéologies autoritaires.

ugo rondinone, john-giorno, palais-de-tokyo, paris, 2015

« Dial a poem »

Les ready made poétiques de John Giorno et l'emprunt Pop Art à la culture « populaire », mais aussi l’annonce prémonitoire des réseaux sociaux.

ugo rondinone, john-giorno, palais-de-tokyo, paris, 2015

Onirisme et hyperréalisme

En fin de parcours dans la pénombre on pénètre dans la chambre à coucher d’Andy Warhol et l’hyperréalisme filmique qui tente de capter le désir sans trop y parvenir.

ugo rondinone, john-giorno, palais-de-tokyo, paris, 2015

Yes we love him

Ce qui séduit tant dans ce parcours historique, intime et presque psychanalytique c’est l’étonnante efficacité de cette rétrospective. Les effets graphiques ne sont jamais gratuits parce qu’ils sont inspirés, étayés et pourtant personnels. C’est comme une intrusion consentie et souriante dans l’intimité dionysiaque d’un poète de la « Beat Generation ». Epoque qui paraît de nos jours si euphorisante et iconoclaste.


« UGO RONDINONE : I ♥ JOHN GIORNO » est la première rétrospective mondiale sur la vie et l’œuvre du poète américain John Giorno (né en 1936, vit à New York), figure majeure de la scène underground américaine des années 1960. L’exposition est conçue par l’artiste suisse Ugo Rondinone (né en 1964, vit à New York) comme une œuvre à part entière, sous la forme d’une déclaration d’amour. »


UGO RONDINONE : I ♥ JOHN GIORNO

PALAIS DE TOKYO

Du 21/10/2015 au 10/01/2016

Bruce Nauman

Ed Ruscha | Books

Andy Warhol Unlimited


©John Giorno

©Ugo Rondinone

Courtesy Palais de Tokyo

Photographies: Thierry Grizard

Newsletter

piet-mondrian_modern-art_art-exhibition-marmottan-museum_2019

Piet Mondrian, un grand peintre figuratif

Piet Mondrian, la figure tutélaire de l’abstraction géométrique, a été jusqu’à la cinquantaine un peintre figuratif d’un talent exceptionnel. Il n’a d’ailleurs jamais totalement récusé la figuration, bien qu’il jugea très tôt qu’elle était impropre à rendre efficacement de ce qu’il y a d’universel dans le sensible.

maurizio-cattelan_contemporary-art

Maurizio Catellan et la banane comédienne

Maurizio Cattelan après plusieurs années d’absence fait, avec une banane, un retour tonitruant sur la scène de l’art contemporain et son marché.

peter-hujar-photography-jeu-de-paume-museum

Peter Hujar , portraits de l’underground new-yorkais

Peter Hujar est un photographe américain emblématique des années underground new-yorkaise des années 70/80. Il réalisait des portraits saisissants du temps qui glisse entre les vivants et les morts.

sally-mann_auction_christies_new-york_2019

Sally Mann au musée du Jeu de Paume. A thousand crossings

Sally Mann expose au musée du Jeu de Paume depuis le 18 juin 2019. Il s’agit là de la plus grande rétrospective consacrée à la photographe américaine en France. L’exposition a pour centre d’intérêt la relation de Sally Mann au Sud des États des Unis. Le grand mérite de cette focalisation est de pointer le cœur de l’oeuvre de Sally Mann.

tomas-saraceno_contemporary-art_antropocene

Tomàs Saraceno et les araignées du musée

Tomàs Saraceno, l’architecte plasticien, nous propose dans ses multiples projets des utopies visibles et palpables, la plupart lui sont inspirées par le monde des araignées.

cindy-sherman_photography_visual-artist

Cindy Sherman The Picture Generation

Cindy Sherman, la représentante la plus fameuse de la Picture Generation avec Richard Prince, a fondé tout son travail sur le travestissement et les simulacres, en portant des masques parodiques elle tente de montrer ce qui se cache derrière eux.