SONG HYUN-SOOK

Accueil » art contemporain » SONG HYUN-SOOK | Par Thierry Grizard, publié le 11 avril 2016, modifié le 1 janvier 2019

Peindre comme une ascèse

Song Hyun-Sook est une artiste peintre coréenne, (Corée du Sud, 1952, vit en Allemagne), qui utilise la tempera (jaune d’œuf et pigment) pour faire advenir des œuvres qui se situent entre le minimalisme occidental et une figuration allusive qui se rattache à la tradition des peintres calligraphes asiatiques.

song hyun sook, korean, painting, tempera, haiku

© Song Hyun-Sook. Courtesy Ditesheim & Maffei Fine Art.

En effet, Song Hyun-Sook exécute ses œuvres en un nombre de gestes minimaux à l’instar d’un Chu Ta ou Shitao par exemple.

Elle compare elle même ses tableaux à des Haiku d’où provient cette dimension narrative condensée aussi bien dans les gestes que l'anecdote qui doit se réduire à un moment singulier, une hecciété. On sent cette tension de l’exécution qui consiste à peintre d’une traite avec un seul coup de brosse ou quelques-uns mais connectés dans la continuité du geste. Les titres des œuvres reflètent cette intention, “One brushstroke”, “Ten brushstrokes”, etc. C’était à voir à Art Paris Art Fair, édition 2016. Song Hyun-Sook est également représentée par la galerie Ditesheim & Maffei Fine Art.

song hyun sook, korean, painting, tempera, haiku

© Song Hyun-Sook. Courtesy Ditesheim & Maffei Fine Art.


Extraits d’un entretien de Song Hyun-Sook avec Jacqueline Garwood réalisé en 2012 pour Inside HK.

"It’s not a process where I start and stop. I have to do it in the moment, so I can’t pause. I have to prepare myself to do that." "I have to capture the emotion in one moment." "It’s the same thing with calligraphy. You have an order to follow when you draw a character. You can say there are 20 strokes, and then you see the character happening from beginning till end." "I think more about painting as a science to do research about painting itself; I see myself as a researcher of painting."


Voir aussi:

A voir Aussi

Jean Antoine Houdon et la Frileuse

La “Frileuse” ou “l’Hiver” par Jean Antoine Houdon Jean Antoine Houdon, l’un des plus importants sculpteurs du 18° siècle, est surtout connu…

christian boltansky, la pop, coeur, exposition, art conceptuel, memento mori

Christian Boltanski, les catacombes du cœur

Christian Boltanski nous fait entendre son “Cœur” Christian Boltanski a toujours fait de l’absence le centre de sa démarche. Toutes…

Joel-Peter Witkin, photography, gender, surrealism

Joel-Peter Witkin à la galerie Baudoin Lebon

“The soul has non gender” Joel-Peter Witkin, le fameux photographe américain, développe encore et toujours ses obsessions sous forme de…

Diego Velasquez

Peinture et langage dans l’art contemporain

Digressions sur la prolixité de la peinture Peinture et langage: le référent et les références Un tableau nous parle, oui…

Damien Cabanes

Damien Cabanes, galerie Eric Dupont

De l’esquisse comme tableau Damien Cabanes (1959/…, né en France) peint à grand coup de brosse ce qui se présente…

anselm kiefer, rodin, musée rodin, exposition, france, paris, 2017

Anselm Kiefer et Rodin confrontation

La rétrospective au Centre Pompidou consacrée à Anselm Kiefer était monumentale par la contenu, évidemment, mais aussi la quantité de pièces exposées et l’exhaustivité touchant la durée d’une carrière couvrant de nombreuses décennies.

Pin It on Pinterest

Share This