MICHAEL CRAIG-MARTIN | Transcience - ARTEFIELDS
michael-craig-martin, serpentine-gallery, art, pop-art, london, solo-show

MICHAEL CRAIG-MARTIN | Transcience

Article publié par Thierry Grizard le 8 octobre 2015

MICHAEL CRAIG-MARTIN à la serpentine Gallery, une installation très immersive qui retrace le passage de l’analogique au numérique.

Michael Craig-Martin à la Serpentine gallery

Michael Craig-Martin de l’analogique au numérique

 La serpentine Gallery accueille Michael Craig-Martin dans une installation très immersive. Les œuvres aux couleurs d’une saturation très forte mais dans une finition matte sont exposées sur des murs aux aplats francs qui donnent un relief étonnant au graphisme des toiles.     Par ailleurs, les murs sans aplat sont recouverts d’une “frise” d’objets de consommation de masse représentés en filaire tels des dessins d’ingénieur. C’est une sorte d’histoire iconographique qui retrace le passage de l’analogique au numérique dans ses produits technologiques compris dans leurs contextes consuméristes.  

michael-craig-martin, serpentine-gallery, art, pop-art, london, solo-show
©Michael Craig-Martin, courtesy Serpentine gallery

  Cette mise en situation est très efficace, autant du point de vue graphique qu’intellectuel. Il y a à la fois une immersion sensuelle, perceptive mais aussi une plongée assez immersive dans les univers de signes propres à notre quotidien de consommateurs invétérées. Quotidien qui nous fait exister dans un monde presque virtuel d’identifications multiples où nous sommes en représentation comme la cible  (du marketing) mais aussi le signe. A voir jusqu’au 14 février 2016.  


MICHAEL CRAIG-MARTIN | Transcience

Serpentine gallery.

Du 25 Novembre 2015 au 14 février 2016.


Voir aussi: