Skip to content
ARTEFIELDS, magazine d'art & photographie

Matt Connors abstraction sensuelle

Accueil » art contemporain » Matt Connors abstraction sensuelle | Par Thierry Grizard, publié le 10 avril 2016, modifié le 21 octobre 2019

Quand l’abstraction géométrique devient sensuelle

matt-connors, painting, abstraction, minimalism, acrylic, galerie-xavier-hufkens, solo-show

©Matt Connors. Courtesy Xavier Hufkens.

Matt Connors ,(1973, Chicago), a droit à sa première exposition personnelle à la galerie Xavier Hufkens. Matt Connors est un peintre américain qui reprend les grands thèmes du Minimalisme et de l’Abstraction Géométrique mais avec la distance rétrospective du post-modernisme jusqu’aux apports de l’ère numérique, plus de néoplatonisme, d’aspect doctrinal ou plus ou moins métaphysique dans la démarche de Matt Connors. C’est une abstraction des sens, des rapports entre couleurs, formes et transparences avec la légèreté propre à l’âge de la déferlante visuelle. Les expositions de Matt Connors sont faites de rebonds entre des œuvres qui sont soit purement picturales, soit en volume sous forme d’objets proches du design. Les séries sur les additions, soustractions, et transparences sont comme des pauses dans le flux des signes. Une pause pourtant sans mysticisme à l’inverse de beaucoup des tenants de l’abstraction, ici l’on est dans une peinture, un art visuel particulièrement sensuel et où l’on est souvent convier à comprendre pourquoi l’œil parait troublé par des aplats qui ne le sont pas et des complémentaires qui donnent de la profondeur.

A voir à la galerie Xavier Hufkens, jusqu’au 23 avril 2016.


MATT CONNORS | "stud/file"

Galerie Xavier Hufkens, Bruxelles.

Du 12 mars au 23 avril 2016.


Voir aussi:

Scroll To Top