Gunther Forg

Accueil » art contemporain » Gunther Forg | Par Thierry Grizard, publié le 21 avril 2015, modifié le 3 janvier 2019

Gunther Forg | Galerie Lelong

"The Large Drawings"

 

Gunther Forg à la galerie Lelong par une belle après-midi ensoleillée au printemps.  


gunther-forg, art-abtrait, abstraction, art-contemporain, galerie-lelong, paris, 2015.783


gunther-forg, art-abtrait, abstraction, art-contemporain, galerie-lelong, paris, 2015.783


gunther-forg, art-abtrait, abstraction, art-contemporain, galerie-lelong, paris, 2015.783


gunther-forg, art-abtrait, abstraction, art-contemporain, galerie-lelong, paris, 2015.783


Günther Förg travaillait volontiers par séries, à partir d’une idée formelle. De 1988 à 1990, il a réalisé un ensemble de grandes peintures verticales sur papier d’environ 260 x 150 cm. Ce sont des œuvres d’une composition très subtile mais très simple : deux champs de couleurs confrontés. La finesse, la grâce, la légèreté de la main de Günther Förg est ici plus présente que jamais pour faire tenir en suspens ce « presque rien » lumineux et inspiré.

Günther Förg est né en 1952 à Füssen en Allemagne et mort le 5 décembre 2013 à Colombier en Suisse. Il a exposé notamment à la Fondation Beyeler de Bâle, au Musée Reina Sofia de Madrid, au Gemeentemuseum de La Haye et au Musée d’Art Moderne de Paris. Son œuvre figure dans les collections de nombreux musées dont la Tate Modern de Londres, le Arken Museum of Modern Art au Danemark ou encore le MOCA de Los Angeles.


A voir aussi:

A voir Aussi

henry-wessel_street-photography_dark-thread_mep

Henry Wessel, photographie et déambulations californiennes

Henry Wessel est un photographe de rue, il divaguait avec son Leica se disposant au hasard, puis revenu au studio un long travail de maturation, parfois de plusieurs années, commençait, une sorte de récollection où la photographie se révèle dans sa véritable singularité. Le photographe californien créait donc a posteriori des ensembles dont il finissait par déceler l’agencement formel propice à de nouveaux récits totalement étrangers à la prise de vue initiale.

hicham-berrada_installation_chimestry

Hicham Berrada, paysages entropiques et peinture alchimique

Hicham Berrada se présente comme peintre, un peintre alchimiste qui crée ex nihilo des paysages fantastiques à partir de réactions physiques et chimiques plus ou moins complexes.

raphael-dallaporta_niepce_photography

Raphaël Dallaporta, Les évidences vacillantes de la photographie

Raphael Dallaporta est un photographe qui sous des dehors de documentaliste nous livre à la fois des faits, mais aussi une critique très élaborée et subtile du médium photographique et de l’image en général. Il glisse en outre constamment dans ses images une réflexion mélancolique sur le devenir, la vie, l’histoire et la violence. La plupart de ses inventaires sont tels des vanités.

serban-savu_painting_romania

Serban Savu, romantisme et social réalisme poétique

Serban Savu avec Adrian Ghenie fait partie de l’Ecole de Cluj mais chez Savu l’expressionnisme fait place à une sorte de post réalisme socialiste poétique.

luc-tuymans_painting_david-zwirner

Luc Tuymans, peinture et soustraction

Luc Tuymans pratique la peinture comme une oscillation entre dissipation et révélation du visible, son art s’efforce de figurer l’ineffable, et en particulier ce que la violence occulte quand la raison est stupéfaite.

pierrre-leguillon_fondation-ricard_learning-from-looking

Pierre Leguillon, Learning from Looking

Pierre Leguillon, après avoir passé plusieurs mois au Japon, nous invite à la Fondation Ricard à un parcours qui n’est plus exposition et pas encore un voyage.

Pin It on Pinterest

Share This