Cory Arcangel Archéologue du numérique

Accueil » art contemporain » Cory Arcangel Archéologue du numérique | Par Thierry Grizard, publié le 13 juin 2015, modifié le 2 janvier 2019

AUDMCRS - PSK – SUBG

Cory Arcangel présente à la galerie Thaddaeus Ropac  trois pièces qui ont pour fil conducteur le recensement, la généalogie, l’archivage et la collection des technologies qui ont marqué l’histoire de la musique populaire des années 1980. Cory Arcangel voit son travail comme un « protest about forgetting ». C'est donc une démarche d’archéologue du passé proche mais encore très présent dans l’inconscient collectif. Pour mettre ce fait en évidence l’artiste plasticien exhume soit des objets, des instruments qui ont servi à produire ces sons réutilisés massivement dans la musique populaire. C’est le propos de la pièce intitulée « PSK » (2014) qui met « en scène » un Roland TR-909 avec un morceau de musique célèbre et maintes fois utilisé, qui passe en boucle. Une autre pièce « AUDMCR »S (Underground Dance Music Collection of Recorded Sound, 2011-15) est une des éléments des 839 albums de musique « trance » archivés par le studio de Cory Arcangel. L’exposition comprend aussi un ensemble de sérigraphies sur feuille d’argent  intitulées « SUBG »  et qui propose quelques éléments de la collection généalogique de CD que le Cory Arcangel a rassemblé autour d’un tube de Kelly Clarkson, « Since U Been Gone ».

Le Vernissage a donné lieu à un concert fruit de la entre Cory Arcangel et l’Ensemble Intercontemporain.


A voir aussi:

Pin It on Pinterest

Share This