Antony Gormley à la galerie Xavier Hufkens

Accueil » art contemporain » Antony Gormley à la galerie Xavier Hufkens

Antony Gormley, « Living Room » Antony Gormley est de nouveau à la galerie Xavier Hufkens dans une exposition intitulée « Living Room ». Entendez par ce titre: où habite-t-on ? Unité et multiples Antony Gormley poursuit donc son interrogation sur le lien entre la conscience et le corps. Du point de vue de l’artiste inspiré par le bouddhisme…

Antony Gormley, « Living Room »

Antony Gormley est de nouveau à la galerie Xavier Hufkens dans une exposition intitulée « Living Room ». Entendez par ce titre: où habite-t-on ?

Unité et multiples

Antony Gormley poursuit donc son interrogation sur le lien entre la conscience et le corps. Du point de vue de l’artiste inspiré par le bouddhisme et la physique moderne nous sommes plutôt dans un réseau, une homéostasie, un ensemble d’interactions complexes.

Mais comme en physique quantique aucune aperception neutre de l’objet n’est possible. Pas non plus apparemment de brique simple, unique et universelle au fondement de tout. Antony Gormley pour figurer cette interrogation sans fin utilise des résilles, des ensembles et des imbrications sous la forme de corps humains isolés ou répétés.

Second Body

L’année dernière à la galerie Ropac nous avons pu voir des corps totémiques. C’est à dire des unités sous forme de briques « primordiales » voire de pixels. Mais aussi des résilles ne conservant des corps dans leur milieu que les champs d’interaction.

antony-gormley, sculpture, second-body, thaddaeus-ropac-gallery, pantin, paris

Living Room

Ici chez Xavier Hufkens ce sont des parallélépipèdes évidés qui s’entre pénètrent et oscillent du plein au vide. Debout ou allongés –comme des dépouilles mortelles– ces corps isolés ou en duo semblent paradoxalement bien plantés au sol. Leurs assises sont en quelque sorte telluriques.

Ils sont posés à terre comme des totems et indiquent par leurs vides et occultations l’étendue des possibles. Ou au contraire ces corps composés d’éléments répétés et interdépendants sont fichés comme des balises.

Quant au duo plus ou moins sépulcral qui git sur le béton ciré de la galerie, on peut y voir une connotation symbolique. En effet, chaque pièce est le reflet de l’autre. Elles semblent pouvoir s'emboiter parfaitement.

Antony Gormley donne donc encore une nouvelle interprétation des corps totémiques compris comme des points dans les champs des échanges physiques, sociaux, etc. Mais il s’agit aussi d’une figuration de notre conscience et perception de cette complexité qui nous façonne et nous échappe en grande partie.

antony gormley, galerie xavier hufkens, belgique, exposition, sculpture, 2017-3

C’est à voir jusqu’au 8 avril 2017.


Antony Gormley, « Living Room »

9 mars au 8 avril, 2017.

Galerie Xavier Hufkens

Newsletter

piet-mondrian_modern-art_art-exhibition-marmottan-museum_2019

Piet Mondrian, un grand peintre figuratif

Piet Mondrian, la figure tutélaire de l’abstraction géométrique, a été jusqu’à la cinquantaine un peintre figuratif d’un talent exceptionnel. Il n’a d’ailleurs jamais totalement récusé la figuration, bien qu’il jugea très tôt qu’elle était impropre à rendre efficacement de ce qu’il y a d’universel dans le sensible.

maurizio-cattelan_contemporary-art

Maurizio Catellan et la banane comédienne

Maurizio Cattelan après plusieurs années d’absence fait, avec une banane, un retour tonitruant sur la scène de l’art contemporain et son marché.

peter-hujar-photography-jeu-de-paume-museum

Peter Hujar , portraits de l’underground new-yorkais

Peter Hujar est un photographe américain emblématique des années underground new-yorkaise des années 70/80. Il réalisait des portraits saisissants du temps qui glisse entre les vivants et les morts.

sally-mann_auction_christies_new-york_2019

Sally Mann au musée du Jeu de Paume. A thousand crossings

Sally Mann expose au musée du Jeu de Paume depuis le 18 juin 2019. Il s’agit là de la plus grande rétrospective consacrée à la photographe américaine en France. L’exposition a pour centre d’intérêt la relation de Sally Mann au Sud des États des Unis. Le grand mérite de cette focalisation est de pointer le cœur de l’oeuvre de Sally Mann.

tomas-saraceno_contemporary-art_antropocene

Tomàs Saraceno et les araignées du musée

Tomàs Saraceno, l’architecte plasticien, nous propose dans ses multiples projets des utopies visibles et palpables, la plupart lui sont inspirées par le monde des araignées.

cindy-sherman_photography_visual-artist

Cindy Sherman The Picture Generation

Cindy Sherman, la représentante la plus fameuse de la Picture Generation avec Richard Prince, a fondé tout son travail sur le travestissement et les simulacres, en portant des masques parodiques elle tente de montrer ce qui se cache derrière eux.