Skip to content
ARTEFIELDS, magazine d'art & photographie

Alighiero Boetti à la galerie Tornabuoni

Accueil » art contemporain » Alighiero Boetti à la galerie Tornabuoni | Par Thierry Grizard, publié le 21 février 2017, modifié le 21 octobre 2019

Alighiero Boetti "l'artiste" antinomique

Alighiero Boetti (né à Turin en 1940/1994), une des figures phares de Arte Povera, fait l'objet d'une belle rétrospective à la galerie Tornabuoni qui vient d'ouvrir un nouvel espace à Paris.

On peut voir dans cette exposition de très nombreuses pièces depuis les encres, dessins au stylo bille jusqu'aux tapisseries donnant un bon aperçu de la démarche de cet "artiste" qui questionnait, à la suite de Duchamp, la notion d'œuvre, d'auteur, et de créateur.

LArte Povera et donc Alighiero Boetti voulait échapper à l'appropriation et aux circuits marchants. Evidemment le chemin c'est avéré plus complexe, contradictoire et sinueux que les déclarations d'intention. C'est tout l'intérêt de cette rétrospective privée.

Alighiero Boetti, galerie Tornabuoni

Communiqué de presse :

Tornabuoni Paris a le plaisir d’annoncer l’ouverture de sa nouvelle galerie avec la plus importante rétrospective jamais réalisée sur l’œuvre de Alighiero Boetti (1940-94) par une galerie privée. Situé dans le célèbre Passage de Retz au cœur de la dynamique scène artistique du Marais, l’hôtel particulier du XVIIème siècle constitue un cadre spectaculaire.

La rétrospective de Boetti montre des œuvres de ses premiers dessins à l’encre de Chine, aux œuvres associées à l’Arte Povera, les Bollini (autocollants), Lavori Postali (œuvres postales), Aerei (avions) et Biro (stylo-bille), d’importantes œuvres sur papier et les célèbres broderies de l’artiste. L’aspect révolutionnaire de l’œuvre de Boetti est d’avoir remis en question le rôle de l’artiste et l’impact du hasard, les séquences, le langage, la répétition ainsi que la notion d’auteur lors de la création d‘une œuvre d’art. Retraçant toute sa carrière, l’exposition illustre l’ampleur de l’influence de Boetti et l’importance de son œuvre au sein du panorama artistique contemporain.

Cette importante rétrospective s’inscrit à la suite d’une exposition articulée autour du Muro (1972-93) à Tornabuoni Londres. Il s’agit de la seconde dans un trio d’expositions sur Boetti organisées par Tornabuoni, qui marque plus de 20 ans de collection et d’exposition de l’œuvre d’Alighiero Boetti. Le trio de Boetti culmine avec une exposition monumentale à la Fondazione Cini à Venise à l’occasion de la LVIIème Biennale de Venise qui sera inaugurée en mai 2017. MAXIMUM/ MINIMUM, sous la direction de Luca Massimo Barbero, Directeur de la Fondazione Cini et Chief Curator de la Peggy Guggenheim Collection, rassemblera pour la toute première fois, les formats maximum et minimum de toutes les typologies d’œuvres de Boetti.


ALIGHIERO BOETTI

Du 3 Février au 8 Avril 2017.

Galerie Tornabuoni, Paris.

Scroll To Top