Alexander Tinei, Solo Show, Galerie Dukan

Accueil » art contemporain » Alexander Tinei, Solo Show, Galerie Dukan | Par Thierry Grizard, publié le 17 janvier 2016, modifié le 1 janvier 2019

Alexander Tinei | Metonia

Alexander Tinei, continue d'explorer, dans une veine énigmatique et de facture presque classique, rappelant la démarche de Michäel Borremans, d'explorer les figures de la modernité de l'ère post-internet.

Du 16 janvier au 16 mars 2016 à la galerie Dukan, Leipzig.


alexander-tinei, galerie-dukan, leipzig, solo-show, painting, 2016, metonia


Communiqué de presse:

Le peintre Alexander Tinei est connu pour ses captivants portraits de jeunes tatoués provenant des magazines, et des séances photographiques avec des amis, au cours des trois dernières années, Tinei est devenu de plus en plus préoccupé par le phénomène de la visibilité instantanée mondiale et par l’exposition sur Internet des moments, autrefois privés, des gens. Utilisant son style pictural pour mettre en scène et immerger ces «icônes» du cyberspace dans le contexte traditionnel du portrait, Tinei a créé une série de représentations déconcertantes situées entre la réalité et la fiction. L’artiste projette dans ces personnages le sentiment que beaucoup de gens aujourd’hui vivent dans un «autre monde» en ligne, en parallèle à leur ordinaire «réel». Il joue avec les situations privées et publiques à travers des masques et des déguisements ; la peau des personnages est presque éthérée, comme si elle n’était pas entièrement humaine. D’une certaine manière Tinei joue avec la fiction et invente des histoires qui le relient aux inspirations de sa jeunesse. Alexander Tinei tout en étant moldave était obligé de parler russe et d’accepter les héros russes. Aujourd’hui ce passé derrière lui, l’artiste accepte sans discussion le diktat d’une autre culture, une autre réalité imposée à la Moldavie devenue une partie de l’Union soviétique. Alexander Tinei a récemment exposé à la Saatchi et Sotheby’s Galleries (Angleterre), au Rudolfinum Museum (République Tchèque), au Frissiras Museum (Grèce), et dans plusieurs galeries, dont Eigen+Art (Allemagne), Erika Deak (Hongrie), Ana Cristea (USA) etc.


alexander-tinei, galerie-dukan, leipzig, solo-show, painting, 2016, metonia


alexander-tinei, galerie-dukan, leipzig, solo-show, painting, 2016, metonia


alexander-tinei, galerie-dukan, leipzig, solo-show, painting, 2016, metonia


Voir aussi:

A voir Aussi

claire-tabouret_almine-rech

Claire Tabouret et la Femme qui pleure

Claire Tabouret inaugure à la galerie Almine Rech une nouvelle série. Il ne s’agit plus d’enfants en portrait de groupe, mais de lutteurs qui sont comme une métaphore de la dualité et la relation amoureuse.

cindy-sherman_photography_picture-generation

Cindy Sherman The Picture Generation

Cindy Sherman, la représentante la plus fameuse de la Picture Generation avec Richard Prince, a fondé tout son travail sur le travestissement et les simulacres, en portant des masques parodiques elle tente de montrer ce qui se cache derrière eux.

david-lefebvre_painting_landscape

David Lefebvre le néo réalisme 2.0

David Lefebvre est en apparence un peintre de paysage mais de paysages entropiques contaminés par le scepticisme concernant la représentation et les jeux discursifs innombrables de la figuration postérieure aux avant-gardes et le Pop Art.

francois-malingrey_painting_courbet_Ornans

François Malingrëy, un nouveau réalisme ?

François Malingrëy est un jeune artiste français qui manipule les codes du réalisme et de l’iconographie de la peinture classique, notamment dans le registre religieux, pour dresser des portraits individuels ou de groupe qui, en réalité, n’en sont pas si ce n’est qu’ils rassemblent d’étranges “figures” catatoniques.

claire-tabouret_fondation-lambert_painting

Claire Tabouret portrait de groupe en altérité

Claire Tabouret expose à la Collection Lambert en Avignon en revenant avec des œuvres récentes et un peu moins sur le thème de l’enfance dont elle dresse des portraits de groupes paradoxaux.

vivian-maier-street-photography-selfportrait

Vivian Maier entre ombres et miroirs

Vivian Maier, de manière posthume, est passée en quelques années de l’anonymat total à celui de figure centrale de la Street Photography, pourtant ce rattachement ne rend compte que d’une partie de son oeuvre très variée et souvent paradoxale, exactement telle qu’elle fut de son vivant.

Pin It on Pinterest

Share This