Alberola, mots et peinture

Accueil » art contemporain » Alberola, mots et peinture | Par Thierry Grizard, publié le 7 mars 2016, modifié le 9 mars 2019

Alberola. Mais avec quoi ça rime ?

Alberola, dans sa démarche est un artiste au pied léger qui affleure avec humour et distance le réel.

jean michel alberola, alberola, daniel-templon, palais-de-tokyo, solo-show, 2016, painting; venture-des-details, paris, france

© Jean-Michel Alberola. Courtesy Palais de Tokyo.


Ce qui caractérise le travail d’Alberola, au vu de la rétrospective que lui consacre la Palais de Tokyo, c’est le questionnement avant tout non pas le la Peinture mais du quotidien. Beaucoup des pièces exposées ne sont pas des œuvres autonomes mais autant de maillons d’un entretien intime avec le réel, la vie en société.

jean michel alberola, alberola, daniel-templon, palais-de-tokyo, solo-show, 2016, painting; venture-des-details, paris, france

© Jean-Michel Alberola. Courtesy Palais de Tokyo


L’œuvre d’Alberola est traversée par la relation au langage et le signifié plus que le sens des choses. L’on entrevoit des jeux de mots et formes qui sont comme les miroirs subtils de moments singuliers.

jean michel alberola, alberola, daniel-templon, palais-de-tokyo, solo-show, 2016, painting; venture-des-details, paris, france

© Jean-Michel Alberola. Courtesy Palais de Tokyo


La forme ici est presque toujours une interrogation en forme de rébus qui est probablement une évocation pudique et détournée de tel ou tel événement privé ou public du moment. L’œuvre est un donc une sorte de journal qui à travers le dialogue érudit avec les formes picturales, photographiques, cinématographiques ou Pop Art tente de rendre compte de l’étonnement presque ingénu face à la complexité et la singularité de la vie de l’homme comme “animal politique”. C’est un autre élément notable chez Alberola, il ne s’agit presque toujours que des humains et de leur environnement matériel et social. Il n’y a pas ou peu de référence à la Nature ou le paysage dans le travail d’Alberola

jean michel alberola, alberola, daniel-templon, palais-de-tokyo, solo-show, 2016, painting

© Jean-Michel Alberola. Courtesy Palais de Tokyo


Hormis la période de jeunesse un peu académique, quoique formellement séduisante, le travail d’Alberola s’égrène donc comme un carnet de notes protéiforme. C’est souvent positif, humoristique, léger comme un gai savoir qui refuse de s’appesantir sur la gratuité des choses et au contraire essaie d’y adhérer et d’en rendre compte avec subtilité.

jean michel alberola, alberola, daniel-templon, palais-de-tokyo, solo-show, 2016, painting; venture-des-details, paris, france

© Jean-Michel Alberola. Courtesy Palais de Tokyo


C’est bourré d’intelligence sans pédanterie. C’est à voir au Palais de Tokyo jusqu’au 16 mai 2016.

JEAN-MICHEL ALBEROLA | L’aventure des détails

Palais de Tokyo

Du 19 février au 16 mais 2016.


Voir aussi

News :

Jean-Michel Alberola

Exposition de groupe
Galerie Daniel Templon, Bruxelles
28 févier - 17 avril 2019

A voir Aussi

guillaume-hebert-circulations-710x375

Guillaume Hebert, paysages et “Updated Landscape”

Guillaume Hebert, Prix du Public 2018 du Festival Circulations(s), pratique la photographie comme un moyen critique sur notre époque, dans la série “Updated Landscape” il confronte la modernité à des paysages sublimés de la peinture classique.

lenny-rebere,painting,charcoal,encre,verre,isabelle-gounod

Lenny Rébéré traces et réflexions

Lenny Rébéré est un jeune artiste peintre et plasticien qui travaille surtout au fusain et à l’encre. Il développe une représentation du monde brouillée, confuse et mystérieuse composée de plans multiples qui se superposent. Lenny Rébéré exécute également certaines pièces à l’encre et au crayon sur verre instillant ainsi un supplément d’étrangeté à son univers.

thomas-mailaender,photography,plasticien,internet,exposed-people

Thomas Mailaender Ironie ou humour ?

Thomas Mailaender est un jeune plasticien et photographe français, collectionneur compulsif, qui a fait des images vernaculaires de l’ère numérique sa matière première. Il les détourne dans une manière ironiquement grotesque et provocatrice.

muriel-rodolosse,painting,plexigas

Muriel Rodolosse, peindre en transparence

Muriel Rodolosse est une peintre française, née en 1964, qui a pour particularité de peindre sous plexiglas. C’est sa marque de fabrique et l’arête conceptuelle où oscille son travail.

adrian-ghenie-jungles-in-paris-2018

Adrian Ghenie, Jungles in Paris

Adrian Ghenie, dans cette nouvelle exposition : “Jungles In Paris” à la galerie Thaddaeus Ropac, fait preuve d’une virtuosité stupéfiante et parvient à se renouveler dans un syncrétisme stylistique presque sauvage et irrespectueux. La virulence habituelle de ses propos, d’ailleurs assez pessimistes, sur l’histoire de l’humanité et sa monstruosité intrinsèque, trouve ici une manière plus personnelle, moins empruntée à Bacon ou autres, de figurer picturalement la brutalité du monde des hommes.

lucy-glendinning,sculpture,hyperrealism,feather-child,ggalerie-da-end

Lucy Glendinning Feather Childs

Lucy Glendinning est une artiste conceptuelle au sens premier, elle réalise des sculptures mises en scène suivant le lieu, qui sont comme autant de réflexions sur le devenir problématique de l’Humanité.

Pin It on Pinterest

Share This